Le sac à dos de votre enfant est-il bien ajusté ?

Le sac à dos de votre enfant est-il bien ajusté ?
C'est la grandeur de l'enfant qui détermine en grande partie le choix d'un sac. (Photo : (Photo Le Canada Français - Archives))

Rentrée. Avez-vous déjà vu un enfant tortue ? Remarquez les petits écoliers qui prennent le chemin des classes avec leur sac à dos immense qui bat la cadence trop bas sur leurs hanches !

Certains d’entre eux sentent même le besoin de se pencher vers l’avant afin de compenser le poids de leur sac. Un sac à dos dont la taille est inappropriée, qui est trop chargé, qui est mal ajusté peut affecter la santé neuro-vertébrale des enfants.

« Un sac à dos porté sur une seule épaule peut entraîner une déviation de la posture. Si le sac est trop pesant, le corps aura tendance à pencher vers l’avant pour compenser, entraînant des tensions aux épaules et au cou », explique Dre Marie-Hélène Boivin, chiropraticienne et présidente de l’Association des chiropraticiens du Québec.

Six signes

L’Association des chiropraticiens du Québec souhaite alerter les parents sur les signes que quelque chose cloche avec le sac à dos.

1. L’enfant doit se pencher vers l’avant pour balancer le poids du sac à dos.

2. L’enfant lève une épaule afin d’éviter que la bretelle ne glisse.

3. Le sac à dos de l’enfant lui bat sur le postérieur quand il marche.

4. L’enfant doit placer une main sous son sac à dos de manière à soulager la pression sur ses épaules.

5. La peau de l’enfant porte les marques des bretelles quand il les enlève.

6. L’enfant se plaint de douleurs au dos, au cou ou aux épaules.

Selon l’expérience clinique de Dre Boivin, « le port prolongé d’un sac à dos mal ajusté peut occasionner les douleurs chroniques, même chez les enfants, comme des déviations vertébrales et des scolioses ».

Votre enfant adopte une ou plusieurs des positions décrites ci-dessus ? Posez-vous les questions suivantes : Le contenu du sac dépasse-t-il le poids recommandé, soit un maximum 10 % de son poids pour l’élève de niveau primaire ou 15 % pour ceux du secondaire ?

Les articles sont-ils bien répartis parmi les compartiments, les plus lourds près du corps, les pointus vers l’extérieur ? L’enfant enfile-t-il les deux bretelles et utilise-t-il les sangles de torse et de taille ? Les bretelles sont-elles bien ajustées ? Le sac est-il proportionnel à la taille de l’enfant ? C’est la grandeur de l’enfant qui détermine en grande partie le choix d’un sac.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires