C’est le temps d’admirer l’Oie des Neiges

Par Marie-Josée Parent
C’est le temps d’admirer l’Oie des Neiges
Les Oies des neiges se rassemblent pour se reposer au pied du pont Félix-Gabriel-Marchand. (Photo : (Photo Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau))

Nature. Les marcheurs, cyclistes et automobilistes ont droit à un spectacle exceptionnel ces jours-ci sur les berges de la rivière Richelieu. Le passage de l’Oie des neiges dans la région est un moment unique à ne pas manquer.

Depuis le début du mois de novembre, le bassin près du pont Félix-Gabriel-Marchand a souvent des allures de tapis blanc. Des milliers d’oiseaux migrateurs s’y rassemblent tous les jours. Ils seraient présentement plus de 25 000 individus, selon les estimations de membres du Club d’ornithologie du Haut-Richelieu.

ll n’est pas surprenant de voir leur nombre varier jour après jour. L’Oie des Neiges migre sur 3000 kilomètres entre l’Arctique et la côte est américaine. Au Québec, elle prend du repos à Cap-Tourmente en bordure du Saint-Laurent, puis sur le réservoir artificiel de Victoriaville. Elle quitte ce secteur lorsque le plan d’eau commence à geler.

Pourquoi s’arrête-t-elle ensuite sur la rivière Richelieu? Simplement parce qu’elle trouve une nourriture abondante dans les champs agricoles en bordure de la ville et une protection contre les chasseurs à l’intérieur de la municipalité.

Observations

Ceux qui veulent l’observer ont tout intérêt à se dépêcher. Généralement, les oies ne demeurent pas longtemps à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Il est préférable de choisir les belles journées ensoleillées sans vent. Habituellement, elles s’envolent au lever du soleil, puis reviennent vers midi. Elles repartent entre 13 et 14 heures, puis reviennent se poser pour la nuit vers 16 heures. Selon la journée, on les trouve en aval ou en amont du pont Félix-Gabriel-Marchand.

On ne recommande pas aux curieux de chercher les oiseaux dans les champs agricoles de la région. Ils sont dispersés et mieux vaut ne pas les stresser alors qu’ils s’alimentent. Le mieux est d’apprécier le spectacle en marchant simplement sur la bande du canal de Chambly.

mjparent@canadafrancais.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des