ERP, CRM, comment ne pas y perdre son latin … et son argent !

ERP, CRM, comment ne pas y perdre son latin … et son argent !

À chaque fois, c’est la même histoire, à la fameuse question « Tout se passe bien avec vos solutions informatiques ? ERP ? CRM ? » Les réactions se suivent et se ressemblent : les visages se referment, les yeux roulent, s’en suivent quelques soupirs et parfois, j’arrive même à enrichir mon dictionnaire de quelques gros mots…

Alors que les solutions CRM visent principalement à améliorer les ventes et jouent un rôle déterminant au sein des départements de vente, l’ERP est lui étendu à tous les départements de l’entreprise. Il doit offrir une gestion centralisée et, ainsi, permettre de fiabiliser et d’automatiser les processus. Il doit être synonyme de performance et d’optimisation des coûts.

L’ERP, généralement associé au terme de « gestion intégrée », regroupe plusieurs applications interconnectées qui se partagent les mêmes informations. L’entreprise bénéficie alors d’une visibilité globale des informations qui lui sont importantes au sein d’une seule et même interface.

Il est cependant essentiel de garder le contrôle de sa base de données. Elle doit pouvoir être exportée facilement et en tout temps. Une recommandation d’usage serait d’ailleurs de gérer les données de l’entreprise de façon autonome et indépendante de toute application et d’y greffer les différents logiciels au besoin.

Les offres d’ERP sont souvent alléchantes et nombreux sont ceux qui vous proposeront « le logiciel qui fait TOUT ». Cependant, pour exploiter votre entreprise, vous n’avez pas besoin de « TOUT », mais bien de quelque chose qui réponde spécifiquement à vos besoins et exigences.

Voici quelques recommandations qui pourraient vous aider à faire un choix éclairé :
• Fixer un jeu de tests et essayer soi-même les différents logiciels présents sur le marché ;
• Découper votre gros projet d’intégration qui prendrait beaucoup de temps et de ressources en plusieurs petits projets. De petites victoires régulières sont source de motivation !
• Rechercher une solution souple qui saura s’adapter aux besoins futurs de l’entreprise ;
• Impliquer les bonnes personnes : équipe de direction, intégrateur, utilisateur ;
• Et surtout : établir un bon cahier des charges.

Gardez à l’esprit que l’ERP n’est pas une baguette magique, mais bien un outil qui vous permettra de faire face à vos défis d’intelligence organisationnelle et stratégique.

 

Laetitia Osswald
Responsable stratégie innovation
Conseil Économique et Tourisme Haut-Richelieu
450 359-9999, #4228
osswaldl@haut-richelieu.qc.ca

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des