Le transfert familial

Le transfert familial

Tout transfert d’entreprise est unique, surtout lorsqu’il s’agit d’un transfert familial, car on y ajoute cet élément complexe qu’est la famille.

Ce processus fastidieux dure en moyenne dix ans et peut être éprouvant, sauf si vous prenez les bons moyens rapidement. Si vous êtes propriétaire d’une entreprise et pensez au transfert familial, il faut vous poser les bonnes questions parce vous souhaitez préserver la famille certes, mais aussi l’entreprise que vous avez bâtie. Voici ces questions :

  • Est-ce que j’ai identifié la bonne relève pour mon entreprise, une relève visionnaire et qui a ce qu’il faut pour diriger l’entreprise que j’ai bâtie?

 

  • Si pour un des enfants l’entreprenariat n’est pas sa tasse de thé, comment puis-je demeurer équitable ? Eh oui, ne mélangez pas actionnariat et héritage, deux concepts différents. Appelez-moi si ce n’est pas clair!

 

  • Est-ce que je suis conscient(e) que ma relève n’aura pas nécessairement la même vision et les mêmes stratégies que moi pour atteindre notre but commun, soit le succès de l’entreprise? Avez-vous suffisamment d’ouverture pour entendre et accepter ce qu’ils ont dans le ventre?

 

  • Quand sera-t-il le meilleur moment de céder votre place? Vous êtes celui ou celle qui connaissez tous les dessus-dessous de cette entreprise et je vous annonce qu’il y a 100 % de chance que vos enfants fassent quelques erreurs. Parce que vous n’êtes pas éternel (la seule justice sur terre) ou parce que vous avez envie de jouer 180 parties de golf par année (clin d’œil à mon père que j’aime !), envisagez enclencher le mécanisme plus tôt que tard. Il serait préférable que votre relève puisse faire leurs erreurs à vos côtés, donc soyez là pour eux, MAIS ne tardez pas trop à leur laisser de la corde.

 

  • Quelle position occuperez-vous une fois le transfert complété? Si vous n’êtes plus le patron, acceptez-le et n’y pensez même plus, vous pourriez nuire à la crédibilité de votre relève. Pourquoi n’adopteriez-vous pas le rôle de coach?

 

  • Vous avez envie de négocier vous-même le contrat de transfert? Mauvaise idée! Entourez-vous d’experts dans ce processus délicat avant que les émotions prennent le dessus. Oui aux experts en fiscalité, mais il y a des ressources disponibles qui accompagnent les familles, allez !, entourez-vous et ça presse ! Croyez-moi, le ROI est instantané.

Et pour vous chère relève, ouvrez votre esprit, formez-vous, entourez-vous et comprenez le privilège qui vous est offert, soit celui de pouvoir mettre vos ambitions de l’avant, et ainsi, assurer la continuité de l’entreprise familiale.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des