20 mai 1957 – Volvo cesse la production de la P 1900

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette

Avant le célèbre P 1800 popularisé par Simon Templar dans la série le Saint, il y eu la P 1900 qui ne fit que passer. En 1954, Volvo le projet d’un petit roadster avec une carrosserie en polyester renforcé de fibre de verre, l’idée a fait sensation. Lorsque le véhicule est prêt en 1956, le nouveau patron de Volvo Gunnar Engellau prend un modèle pour un essai pendant une fin de semaine.

La légende qu’il obligea l’arrêt de la fabrication le lundi matin, car la voiture n’atteignait pas les standards et les normes de fabrication requises chez le constructeur suédois. Il y avait entre autres des soucis d’étanchéité au niveau du plastique et un problème de rigidité de la coque.  À ce moment-là, 67 voitures avaient été construites. L’idée de départ était que cette voiture ne soit destinée qu’à l’exportation. Un cabriolet n’était pas considéré comme parfaitement adapté au climat suédois. Malgré cela, la plupart des voitures ont été vendues sur le marché intérieur suédois.

La voiture était basée sur des composants provenant de la Volvo PV444, mais elle était construite sur un cadre tubulaire séparé. Le moteur était une version développée du 4 cylindres de 1,4 litre du PV444. Utilisant deux carburateurs, un arbre à cames différent, des soupapes d’admission plus grandes et une compression plus élevée, le moteur de la Sport développait 70 chevaux et pouvait atteindre les 150 km/h. L’autre problème était son prix qui était le double du PV 444. En 1961, Volvo présenta le P 1800 qui sera fabriqué jusqu’en 1972 à plus de 45 000 exemplaires.

L’article 20 mai 1957 – Volvo cesse la production de la P 1900 est apparu en premier sur Benoit Charette.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des