Prévenir les blessures en course à pied

Prévenir les blessures en course à pied

Les températures estivales ne sont pas tout à fait des nôtres encore, mais cela n’empêche pas la grande majorité des coureurs de retrouver leur engouement pour leur sport chéri! En effet, le paysage est de plus en plus parsemé de coureurs. Pour plusieurs d’entre eux, la motivation est à son comble en ce début de saison, le plaisir aussi! Maintenant, quoi de pire qu’une blessure pour ruiner le tout? Voici donc quelques conseils qui, mis en pratique, minimiseront le risque d’être freiné par la douleur.

Progresser très lentement – Toute structure du corps peut s’adapter au stress qu’on lui impose tant que ce stress ne dépasse pas un certain seuil. Donc, surtout si ça fait un certain temps que l’on n’a pas couru, il est primordial de recommencer avec de plus courtes distances, à une vitesse modérée. De là, on augmente doucement la distance d’une sortie à l’autre. Il faut aussi éviter d’augmenter plus d’un paramètre par sortie (ex. : distance et vitesse). En gros, un maximum de 10% d’augmentation de distance d’une sortie à l’autre est recommandé.

Petits pas – Pour minimiser les forces d’impact sur les articulations, on suggère de faire de plus petits pas. Un autre truc qui va dans le même sens est d’essayer de faire le moins de bruit possible en atterrissant au sol.

S’échauffer avant, s’étirer après – Idéalement, il est bien de débuter une séance de course en marchant quelques minutes. De cette façon, on active une vascularisation dans la musculature sollicitée ainsi qu’une lubrification des articulations. Après la course, on étire les principaux muscles sollicités pour prévenir l’accumulation de tensions néfastes à court, moyen et long terme.

Faire évaluer sa technique de course – Finalement, on suggère grandement de faire évaluer sa technique de course par un physiothérapeute. Au-delà de déceler les petits défauts dans la technique, ce dernier pourra également évaluer à l’aide de tests biomécaniques les raisons de ces défauts. Par exemple, il pourra déceler certaines raideurs articulaires, manque de force/d’activation musculaire ou manque de souplesse, qui contribuent à la technique particulière à chacun. Ultimement, à l’aide de traitements et d’exercices, ces problèmes seront adressés pour corriger le patron de course à la source.

En conclusion, n’hésitez pas à consulter nos physiothérapeutes pour toute douleur ou blessure à la course! Chez Accès Physio, tout le personnel sera dévoué à vous offrir des soins des plus hauts standards dans une ambiance des plus humaines et chaleureuses!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des