Une année charnière pour l’Association de paralysie cérébrale

Photo de Valerie Legault
Par Valerie Legault
Une année charnière pour l’Association de paralysie cérébrale
La délégation de l'Association de paralysie cérébrale du Québec à l'Assemblée nationale, le 16 avril dernier: Dre Catherine Mercier, Dr André-H. Dandavino, Dr Claude Côté, Nadine Réon, André Leblanc, Louis Lemieux, Danielle McCann, ministre de la Santé, Joseph Khoury, Mike Duquette, Marianne Lambert, Caroline Leblanc, Denise Arès, Julie Paquin, Myriam Charpentier ainsi qu'Éric Bergeron et Denis Surprenant (à l'avant). (Photo : Gracieuseté)

L’Association de paralysie cérébrale du Québec a choisi l’Assemblée nationale pour souligner son 70e anniversaire. Son président, Joseph Khoury, et son équipe y ont reçu l’appui de tous les députés dans le cadre d’une motion unanime sur l’importance de sensibiliser la population à la cause par le biais de l’Opération papillon vert.

On pourra bientôt se procurer un exemplaire du joli insecte ailé. Le papillon sera muni d’un mécanisme pour le faire voler quelques secondes dans les airs.

«Il sera disponible dans les centres commerciaux, les pharmacies, les grands événements et durant le mois de la paralysie cérébrale. On veut être partout», insiste M. Khoury, président de l’Association depuis 19 ans. Nul autre que le célèbre entomologiste Georges Brossard contribuera à mousser l’initiative de l’Association.

L’Opération papillon vert visera à soutenir la recherche. «Pour nous, la paralysie cérébrale est causée par un manque d’oxygène au cerveau. Plusieurs chaires de recherche, dont la nôtre à l’Université Laval, mais aussi à McGill, Edmonton et Toronto, explorent maintenant l’hypothèse génétique», souligne-t-il. La campagne permettra aussi à l’Association de paralysie cérébrale d’offrir de l’aide financière aux personnes atteintes.

Téléthon

M. Khoury nous en parle depuis plusieurs mois. Cette année, son projet prend forme. «On s’approche de la diffusion d’un téléthon d’une dizaine d’heures, confirme-t-il. On travaille aussi sur le concept d’une émission de télévision hebdomadaire. On ne parle pas assez de la paralysie cérébrale. Elle touche 22 000 personnes au Québec!», rappelle-t-il.

Après la remise en question de plusieurs téléthons dans les années 1990, l’Association de paralysie cérébrale du Québec a adopté un profil bas. «En 19 ans, on n’a jamais reçu un sou du gouvernement», affirme Joseph Khoury.

L’organisme basé dans le secteur Iberville souhaite aussi regarnir sa banque de bénévoles pour ses prochains grands événements. Les personnes intéressées peuvent communiquer avec l’Association de paralysie cérébrale du Québec au 450 357 2740.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des