Tout un village de Noël!

Photo de Valerie Legault
Par Valerie Legault
Tout un village de Noël!
Réal Ouimette met deux jours à assembler le village de Noël qui remplit son salon. (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

Réal Ouimette voue une réelle passion pour Noël. Quand le temps des fêtes approche, il a déjà en tête le plan du village de Noël qui naîtra dans son salon. Son défi: ne jamais reproduire la même installation!

Le résident du secteur Saint-Athanase a toujours adoré la magie de Noël. Issu d’une famille de huit enfants, il se souvient encore des grands rassemblements familiaux où tout le monde dansait et chantait.

Du côté de son épouse, plusieurs membres de sa belle-famille sont passés maîtres dans la création d’installations géantes. «Il y a toujours eu un village de Noël dans ma maison, dit-il. Quand ma femme était vivante, c’était elle seule qui s’occupait de le monter. Je n’avais pas le droit d’y toucher!»

M. Ouimette a voulu reproduire l’expérience après le décès de sa femme. D’abord à petite échelle, puis la piqûre d’un village à grand déploiement l’a vite gagné. L’installation compte maintenant quatre sapins de Noël et autant de trains électriques de différentes grosseurs.

À la main

Bricoleur à ses heures, il a construit plusieurs maisonnettes en bois, de même que deux églises. Chaque bâtiment est éclairé de l’intérieur, comme ceux qu’on retrouve en magasin. Il a même ajouté une glissade en bois pour permettre à ses petits skieurs de dévaler la pente!

Casse-noisette, le petit renne au nez rouge, le père et la mère Noël ainsi que les rois mages, tout y est pour recréer l’esprit des fêtes. Le tout est entièrement illuminé, que ce soit avec des ampoules DEL ou de la fibre optique. L’effet est saisissant même le jour tellement le circuit électrique est impressionnant.

Le résident du secteur Saint-Athanase trouve sa motivation dans les compliments qu’il reçoit. Cet automne, il a envoyé des photos de son village sur un site Internet français. L’initiative lui a valu une avalanche de commentaires.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des