UNE LONGUE HISTOIRE D’AVIATION À SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

UNE LONGUE HISTOIRE D’AVIATION À SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

C’est au début de la Deuxième Guerre mondiale, vers 1940, que la décision de construire un aérodrome et une école d’aviation à Saint-Jean, très loin au sud du secteur résidentiel de la ville, est prise. La construction est très rapide et l’école accueille, dès juillet 1941, ses premiers élèves. Avec la fin des hostilités, cependant, la 9e École d’observation aérienne doit fermer ses portes.

En 1951, le gouvernement installe à la base de Saint-Jean la RCAF (Royal Canadian Air Force) station St Johns avec le 2e Dépôt des effectifs qui s’occupe de la formation des recrues. Parmi elles, il faut souligner la présence de nombreuses femmes, les airwomen, qui, dit-on, avaient accès à la même formation et aux mêmes responsabilités que leurs compatriotes masculins!

Base militaire de Saint-Jean, prise par Aimé Pinsonneault
vers 1950, Collection Musée du Haut-Richelieu.

En 1964, le gouvernement fédéral adopte l’unification des forces. Saint-Jean devient alors une BFC (Base des forces canadiennes), perdant sa particularité aérienne qui la définit depuis plus de vingt ans. La diminution des effectifs entraine la fermeture de quelques bases et la concentration des activités de formation. Celles de Saint-Jean sont transférées en 1994 à Borden, en Ontario. La base militaire doit fusionner ses activités avec celles de Montréal. La base de Saint-Jean héberge désormais une garnison de la BFC de Montréal.

Du côté de l’aéroport, désigné CYSJ, les trois pistes en forme de triangle, instaurées en 1941, sont toujours utilisées. En 1996, le site accueille l’École de vol à voile de la Région de l’Est des Cadets de l’aviation royale du Canada. On observe, chaque année, près de 40 000 mouvements d’appareils sur les pistes, au déplaisir des voisins qui se plaignent du bruit.

Soyons tout de même fiers que la vocation de ce site ait perduré depuis 1941. Saint-Jean-sur-Richelieu: ville garnison qui possède près d’un demi-siècle d’histoire d’aviation militaire. Préservons cet héritage.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des