Le recyclage aux deux semaines pas avant l’an prochain

Photo de Valerie Legault
Par Valerie Legault
Le recyclage aux deux semaines pas avant l’an prochain
Compo-Haut-Richelieu prévoit que la tournée d'optimisation des bacs sera complétée d'ici le 18 septembre dans le secteur Saint-Luc. (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

La collecte aux deux semaines des matières recyclables est pratiquement retardée d’un an à cause de la pandémie. L’arrivée du coronavirus a complètement bouleversé la planification de ce changement d’habitude, à commencer par l’optimisation des bacs sur roues.

Avant de passer à cette fréquence, il fallait d’abord éliminer la cloison centrale et les deux couvercles du bac de 360 litres. Cette opération permet de récupérer 30% d’espace. C’était une condition indispensable pour assurer le succès de la collecte aux deux semaines.

La collecte aux deux semaines devait commencer en mars 2020 dans les municipalités rurales, puis en avril à Saint-Jean-sur-Richelieu.

«On a suivi notre plan jusqu’à la pandémie. On allait commencer la tournée d’optimisation des bacs à Saint-Jean-sur-Richelieu lorsque nous avons été arrêtés pendant six semaines», explique Louise Fecteau, directrice générale de Compo-Haut-Richelieu.

La société a mandaté une firme privée pour dresser l’inventaire des bacs et éliminer les cloisons. Le hic, c’est qu’elle est très sollicitée aux quatre coins du Québec pour réaliser le même type de contrat. À la reprise des activités de Compo-Haut-Richelieu, ses équipes n’étaient donc plus toutes disponibles pour compléter la tâche ici.

Échéance

Au fil du déconfinement, l’optimisation des bacs est maintenant terminée dans les secteurs Saint-Athanase, Iberville et L’Acadie. La tournée est terminée en milieu rural. Elle s’est concentrée dans le secteur Saint-Jean entre le 22 juin et le 7 août. L’échéancier de Compo-Haut-Richelieu prévoit que le secteur Saint-Luc sera complété d’ici le 18 septembre.

La collecte aux deux semaines ne se concrétisera pas avant janvier 2021. Avant de passer à l’action, Compo-Haut-Richelieu distribuera cet automne un guide actualisé sur le tri des matières résiduelles. «Nous allons faire comme il y a 20 ans, rappelle Louise Fecteau. Encore beaucoup de gens nous posent des questions.»

Il comprendra autant de consignes sur les ordures ménagères que sur le recyclage et le compostage. Car la collecte des matières organiques débutera aussi après le jour de l’An. «Il y aura un avant et un après 2021», souligne la directrice générale de Compo-Haut-Richelieu. Raison de plus pour que toute la population soit sur la même longueur d’onde pour bien commencer l’année.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des