compo haut-richelieu brun

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Nous l’avons vu dans les journaux récemment, la maison Ephraïm-Mott, située au 138, rue Jacques-Cartier Nord, est en vente. Nous avions envie, pour cette occasion, de retracer l’histoire de cette influente famille de Saint-Jean.

Ephraïm Mott (1774-1852) vient s’établir dans la région en 1788. Il inaugure, entre autres, l’Hôtel Mott à l’angle sud-est des rues Front (Richelieu) et Partition (Saint-Georges). De plus, il met en place le premier service de traversier entre Saint-Jean et Iberville en 1797. Or, avec le développement d’Iberville, une structure permanente est construite entre les deux rives en 1826; le pont Jones.

En 1841, les Mott se font construire une résidence à proximité de l’église Saint-James, sur la rue alors nommée Busby (Jacques-Cartier Nord). La maison, de style néoclassique, a été rénovée à de nombreuses occasions depuis. Séparée en deux logis, elle redevient unifamiliale après d’importants travaux en 2010. Les travailleurs ont fait la découverte, lors de ces travaux, d’un four à pain en briques, désormais parfaitement intégré au design de la cuisine. Cette maison est décidément un joyau architectural et historique!

Ce n’est pas uniquement pour cette raison qu’elle a de la valeur. Nelson Mott, fils d’Ephraïm, est également connu dans l’histoire de Saint-Jean. Il suit d’abord les traces de son paternel en s’impliquant dans le commerce. En plus d’avoir repris l’hôtel, Mott possède de nombreux immeubles dans la ville.

En 1848, Nelson Mott et d’autres notables de Saint-Jean se mobilisent pour l’incorporation du village de Saint-Jean en municipalité. Ils obtiennent gain de cause et c’est ainsi que, lors de la première assemblée tenue en août 1848, Nelson Mott est élu au titre de premier maire de la municipalité de Saint-Jean.

Ainsi, la famille Mott laisse sa trace dans l’histoire économique et politique de la ville de Saint-Jean à ses premiers balbutiements. La maison Ephraïm-Mott est porteuse de ce riche héritage et est l’une des rares traces matérielles du passage de cette famille pionnière. Une rue du quartier Saint-Gérard rend également hommage à Nelson Mott. Espérons que les acheteurs de cette demeure plus que centenaire seront conscients de tout le patrimoine dont elle est porteuse et qu’ils préserveront l’esprit du lieu.

Maison Ephraïm-Mott, mars 2020. Photo : Musée du Haut-Richelieu

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires