Deux prix récoltés en développement durable

Valérie Legault vlegault@canadafrancais.com

Deux prix récoltés en développement durable
Daniel Côté, président de l'Union des municipalités du Québec, Pierre Fortin, de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, ainsi que Daniel Dubois, directeur général, Marianne Lambert, conseillère municipale, Andrée Bouchard, mairesse, Mélanie Dufresne, Jessica Racine-Lehoux et Patricia Poissant, conseillères municipales de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, de même que Martin Damphousse, maire de Varennes, au gala Mérite Ovation municipale de l'UMQ. (Photo : (Photo NH Photographes Ltd - Normand Huberdeau))

Distinctions. La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu s’est démarquée à la Cérémonie des étoiles du Salon des technologies environnementales, qui a eu lieu à Québec, le 17 mai dernier. Elle a aussi récolté des honneurs au gala Mérite Ovation municipale de l’Union des municipalités du Québec.

La municipalité a reçu une attestation de niveau 3 ainsi que trois étoiles au Programme d’excellence de la biodiversité. Cette distinction est attribuée par le Réseau Environnement et le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Le Programme souligne l’excellence des efforts réalisés en faveur de la protection et de la mise en valeur de la biodiversité sur le territoire au cours des dernières années. La Ville s’est distinguée en répondant à une série de dix indicateurs sur les thèmes de la gouvernance, la préservation et la multifonctionnalité.

Saint-Jean-sur-Richelieu adhère à deux autres programmes d’excellence du Réseau Environnement dans le secteur de l’eau potable, soit les volets Traitement et Distribution. La qualité de son eau a souvent été primée au cours des dernières années.

Prix Avenir Climat

Le gala Mérite Ovation municipale a aussi été signe de succès pour la Ville. Son projet collectif intitulé « Apporte ta couleur pour une communauté durable », qui a conduit à l’élaboration de sa stratégie de développement durable, lui a valu le Prix Avenir Climat.

Près de 4000 personnes de tous horizons avaient participé à cette démarche. Elle a permis d’identifier plus de 800 pistes d’action réparties dans cinq chantiers à mettre en œuvre pour 2030. Cela se traduit déjà en gestes concrets comme le nouveau règlement sur les pesticides, le projet Sous les pavés et le plan de développement d’une communauté nourricière en cours d’élaboration. Les plantations d’arbres, de mise en valeur du parc des Parulines ainsi que des milieux naturels protégés par le plan de conservation en sont d’autres exemples.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires