Douze épreuves inscrites au programme du Défi Je bouge

Valérie Legault
vlegault@canadafrancais.com

Douze épreuves inscrites au programme du Défi Je bouge
Les participants se réuniront le samedi 10 septembre au parc Jean-Paul-Beaulieu. C'est là qu'auront lieu les départs des 11 épreuves de marche, de course et de vélo. (Photo : (Photo Archives - Julien Saguez))

Le parc Jean-Paul-Beaulieu vibrera au rythme du Défi Je bouge, le samedi 10 septembre. Pour la première fois, l’événement s’étirera sur deux jours. Les amateurs de sensations fortes ont rendez-vous le lendemain au Collège militaire royal pour la course à obstacles militaire du commandant.

Il est encore temps de s’inscrire aux épreuves de marche, de course, ainsi que pour le 10 kilomètres à vélo et la course à obstacles militaire. La période d’inscription prend fin le jeudi 8 septembre sur le site defijebouge.com.

Il sera possible de s’inscrire le 10 septembre, au parc Jean-Paul-Beaulieu, pour les épreuves de marche, de course et de vélo. Il suffit d’arriver sur le site au moins une heure avant le départ de son épreuve pour compléter son inscription. Pour la course à obstacle miliaire du lendemain, il ne sera pas possible de s’inscrire sur place.

C’est dans le parc qui jouxte les Halles Saint-Jean qu’auront lieu les départs des 11 épreuves de marche (1 kilomètre accessible aux personnes à mobilité réduite, 5 et 10 kilomètres), de course (1 kilomètre réservé aux enfants et gratuit pour l’accompagnateur, 3, 5, 10 et 21,1 kilomètres), et de vélo (10, 40 et 82 kilomètres). Comme pour les éditions précédentes, petits et les grands pourront de nouveau profiter de la Zone famille Desjardins pour se divertir.

Motivation

En tant qu’ambassadeur du volet course à pied, Patrick Barrière encourage les coureurs de tous les niveaux à s’inscrire au Défi Je bouge. « Celui qui arrive le dernier au fil d’arrivée va toujours être devant tous ceux qui n’ont pas couru cette journée-là », dit-il à ceux qui hésiteraient à tenter le coup. Pour les convaincre, M. Barrière participera à toutes les épreuves de course du Défi Je bouge, sauf le demi-marathon.

Celui qui est aussi attaché politique de la mairesse Andrée Bouchard a fait de la course son mode de vie depuis dix ans. En 2021, il a réussi son objectif de courir un demi-marathon par semaine. « Je suis un coureur très ordinaire, assure-t-il. J’aime autant courir avec des gens plus expérimentés que des débutants. À ceux qui craignent que je sois plus rapide qu’eux, je leur réponds que mon but n’est pas de courir devant eux, mais avec eux. »

Le Défi Je bouge ajoute une corde à son arc avec la course du commandant, une course à obstacles militaire qui se déroulera au Collège militaire royal de Saint-Jean, le 11 septembre. En avant-midi, le grand public aura l’occasion de vivre cette expérience unique et de réaliser un parcours de 22 obstacles et d’une durée approximative d’une heure. Les entreprises de la région pourront aussi s’adonner à cette compétition amicale hors du commun. L’objectif: franchir 12 obstacles en équipe de huit à dix personnes. 

Pour l’horaire de la journée ou pour s’inscrire au Défi Je bouge, rendez-vous sur le site defijebouge.com.

Réjean Gélineau

À peine de retour de son trajet de vélo jusqu’à Percé, le cycliste Réjean Gélineau s’est lancé dans une autre aventure pour le Défi Je bouge la fin de semaine dernière. Le 2 septembre, il s’est rendu dans Charlevoix pour faire le tour du Saguenay-Lac-Saint-Jean en compagnie de quatre autres cyclistes.

Ils ont parcouru entre 700 et 800 kilomètres en six jours afin d’amasser des dons pour la Fondation Santé. Il est toujours possible de leur faire un don via le Défi Je bouge sous l’onglet « Le grand tour du lac Saint-Jean – Réjean Gélineau et cie ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires