Onze femmes participent au Prix Exception’Elle

Par Stéphanie MacFarlane
Onze femmes participent au Prix Exception’Elle
Manon Racine et Claudia Bédard sont respectivement coordonnatrice aux communications au Quartier de l'emploi et coordonnatrice de COFFRE. (Photo : (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau))

La dixième édition du Prix Exception’Elle, organisée par le Centre d’Orientation et de Formation pour Femmes en Recherche d’Emploi (COFFRE), regroupe onze femmes exerçant un métier non traditionnel. Une soirée sera tenue le 12 mai en leur honneur, notamment pour mettre à l’ avant-plan les emplois à prévalence masculine qu’elles pratiquent.

«Cette année, la formule est différente. On ne mise pas sur le parcours, mais plutôt sur le métier que la femme exerce d’où le thème Pleins feux sur ton métier», expose Manon Racine, coordonnatrice aux communications au Quartier de l’emploi.

Les femmes qui ont déposé leur candidature occupent des emplois diversifiés, soit ingénieure civile, policière, préposée aux bâtiments, peintre en bâtiment, maraîchère, coordonnatrice en technologie de l’information, soudeuse, opératrice de bétonnière, technicienne en arpentage et outilleuse.

Chacune des finalistes a participé au tournage d’un segment vidéo pour faire connaître son métier. «Chaque capsule est d’une durée de trois à quatre minutes. Elles seront mises bout à bout pour faire un film», poursuit Mme Racine. Les capsules mettent l’emphase sur le métier de la femme, notamment la formation requise, la journée type, les qualités nécessaires, les équipements et les possibilités d’avancement.

Quatre intervenantes témoigneront également dans le document vidéo, soit la mairesse de Saint-Jean-sur-Richelieu Andrée Bouchard, la paranageuse Aurélie Rivard, la conseillère d’orientation au Centre de services scolaire des Hautes-Rivières Sémès Chouinard et la coordonnatrice de COFFRE, Claudia Bédard.

Diffusion

La première diffusion de ce film sera présentée au cinéma Capitol le 12 mai lors d’un événement organisé par le COFFRE. La gagnante du Prix Exception’Elle sera connue lors de cette soirée. La lauréate, qui sera choisie par tirage au sort, recevra une bourse de 500 $. L’activité n’est pas accessible au public. Seuls les invités pourront y participer, précise Manon Racine.

«Notre souhait est que le film soit ensuite présenté dans les écoles afin que les étudiants puissent faire de l’exploration professionnelle avec ce matériel. On veut aussi l’utiliser pour nos groupes», enchaîne Claudia Bédard.

Par l’organisation du Prix Exception’Elle, le COFFRE souhaite inciter des femmes et des jeunes filles à choisir une carrière non genrée, à démontrer des modèles de réussite féminine, à faire connaître des métiers d’avenir et à élargir les choix de carrière des femmes.

Le Prix Exception’Elle a pour objectif de mettre en lumière les métiers à prévalence masculine auprès des femmes et des jeunes filles. Ces métiers, aussi appelés non traditionnels, se définissent comme étant occupés majoritairement par des hommes et où l’on retrouve moins de 33 % de femmes. Le Québec compte 251 professions non traditionnelles pour les femmes, selon des statistiques publiées par Emploi-Québec.

À passer dans l’édition du 10 mai 2022. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires