Saint-Jean révisera son plan de conservation

Saint-Jean révisera son plan de conservation
Le plan de conservation révisé sera présenté en consultation publique. Puis, la version finale sera adoptée par le conseil municipal.  (Photo : (Archives))

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu entreprend cette année la révision de la 2e version du plan de conservation des milieux naturels adoptée en 2015. Elle a pour objectif de livrer sa troisième mouture en mars 2023.

Découlant d’une vaste consultation publique réalisée en 2015, l’actuel plan de conservation protège 386 hectares de milieux naturels à perpétuité, un ajout de 100 hectares par rapport au plan de conservation initialement produit en 2009.

À ce jour, 93,3% de ces milieux naturels sont devenus propriété de la collectivité grâce à des investissements de la Ville totalisant 62 M$, incluant les frais financiers. Considérant l’évolution des enjeux et besoins de la communauté dans les dernières années, une nouvelle réflexion sur l’approche de conservation pour du territoire s’avère cependant nécessaire, indique la Ville dans un communiqué de presse.

Étapes

La démarche se déclinera en diverses étapes. Un portrait des milieux naturels, incluant une évaluation de leur valeur écologique et sociale, ainsi que des cibles de biodiversité et de bien-être humain, seront notamment réalisés.

Le processus comprendra également l’analyse et la classification des pressions critiques, ainsi que l’identification des stratégies de mise en oeuvre du plan de conservation au moyen d’ateliers participatifs avec les citoyens et partenaires.

Le plan de conservation révisé sera présenté en consultation publique. Puis, la version finale sera adoptée par le conseil municipal. 

Partenaires

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a mandaté deux organismes pour l’accompagner dans certaines étapes du projet. Le Conseil régional de l’environnement de la Montérégie (CREM) sera responsable de l’animation des rencontres, d’effectuer des recherches et analyses, ainsi que de corédiger le plan de conservation avec la Division environnement et développement durable de la Ville.

Conservation de la nature Canada aura pour sa part un rôle-conseil grâce à son expertise de gestion et ses pratiques reconnues en la matière. Un groupe de travail formé de représentants de la Ville et d’organismes oeuvrant en protection de l’environnement sera également mis sur pied cet été pour débuter les travaux.

Un échéancier plus précis sera présenté par la Ville plus tard cet automne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires