De l’humour pour financer des escapades de rêve

Photo de Valerie Legault
Par Valerie Legault
De l’humour pour financer des escapades de rêve
Yves Desgroseillers, Jacques-André Bessette et Marie-Josée Lamothe, du comité Escapades de rêve. (Photo : (Photo Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau))

Spectacle. Une promenade en calèche, un match des Alouettes, une séance d’enregistrement en studio : voilà autant d’expériences dont rêvent les personnes avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme (DI-TSA). Pour les aider à les réaliser, le comité Escapades de rêve présente un troisième spectacle d’humour qui ne manquera pas de piquant, le samedi 20 octobre, à l’auditorium de la polyvalente Marcel-Landry.

Philippe Boisclair sera de nouveau le maître de cérémonie de la soirée. Impliqué depuis plusieurs années auprès de la clientèle DI-TSA, il s’est entouré d’humoristes avec un sens de la répartie aussi aiguisé que lui.

La popularité de Mathieu Pepper monte en flèche depuis qu’il est devenu animateur de radio à CKOI. Doté d’un excellent sens du timing comique, il a roulé sa bosse au cours des deux dernières années en première partie de Patrick Groulx et Simon Gouache.

Dominick Léonard est quant à lui un humoriste aux mille et un talents. Celui qui est originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu a débuté sa carrière comme amuseur public. Il est aussi à l’aise pour faire du standup que de la magie et de la jonglerie.

Musique

Le trio d’humoristes ne sera pas seul sur scène. Yves Desgroseillers, membre du comité Escapades de rêves, agrémentera la soirée de plusieurs segments musicaux à saveur rétro.

Philippe Boisclair voit l’événement grandir depuis sa naissance. « La qualité du spectacle grimpe d’un cran cette année. Ce sera du solide », promet l’humoriste.

L’autisme et la déficience intellectuelle sont des causes qui lui sont très chères. « L’altruisme, c’est super important. On ne naît pas tous égaux. On donne au suivant, mais on reçoit tellement en retour », fait-il remarquer.

Repousser les limites

Escapades de rêve a pour mission d’offrir du support et de l’accompagnement aux personnes DI-TSA afin de leur faire vivre des expériences qu’elles n’auraient pas la chance de vivre autrement. Ces sorties repoussent leurs limites et encouragent leur responsabilisation, leur confiance en soi, leur participation ainsi que leurs habiletés sociales.

La formation du comité arrive à point nommé, car les besoins iront en grandissant, estime sa présidente, Brigitte Dépelteau. « Les jeunes adultes sont plus isolés. Il y a moins d’argent dans le système de santé », affirme-t-elle.

Jacques-André Bessette peut témoigner de l’importance d’un tel comité. Grâce à Escapades de rêve, il a pu s’envoler à Cuba en 2016. « J’ai déjà été en famille d’accueil où il n’y avait rien à faire, témoigne-t-il. Nous ne sommes pas des légumes qu’on regarde pousser dans le jardin, nous sommes des humains ! »

Des heureux

« On fait beaucoup d’heureux », confirme Marie-Josée Lamothe, membre du comité organisateur. Ses collègues et elle ont découvert avec surprise qu’il suffit souvent de quelques contacts pour réaliser un rêve, comme assister à un match du Canadien dans une loge du Centre Bell ou s’envoler en montgolfière.

Le spectacle débutera à 19 h 30. Les billets sont en vente au coût de 25 $ chacun dans quatre points de vente à Saint-Jean-sur-Richelieu : aux Services de réadaptation du Sud-Ouest et du Renfort (315, rue MacDonald, bureau 105), au Parrainage civique du Haut-Richelieu (125, rue Jacques-Cartier Nord), à la Shop Crossfit Saint-Jean (55, rue des Échevins) et au restaurant L’essentiel (474, boulevard d’Iberville).

vlegault@canadafrancais.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires