Les sept visions des Capteurs d’images

Par Karine Guillet
Les sept visions des Capteurs d’images
Le lancement de l'exposition a eu lieu le 6 décembre. (Photo : (Photo Le Canada Français – Patrick Boucher))

Exposition. Près d’une cinquantaine de photos des membres du club photo Les Capteurs d’images ornent les murs du Centre d’arts Trinity et de la Maison Epiphany, jusqu’au 4 février.

Bruno Prosser, Chantale Légaré, Daniel Saint-Jean, Danielle Bombardier, France Mercier, Jacinthe Brault et Paul Valiquette font partie des artistes sélectionnés par appel de projet par le rassemblement.

Chantale Légaré a réalisé ici une série de clichés avec sa fille, sur le thème de l’eau. Daniel Saint-Jean accroche pour sa part des images réalisées en open flash, technique avec laquelle il travaille depuis près de deux ans.

Certaines des œuvres exposées ressemblent presque à s’y méprendre à des peintures. C’est notamment le cas de celles de Danielle Bombardier, où l’artiste nos propose des images à la limite de l’abstrait. Sa collègue et présidente du club, France Mercier, a pour sa part décidé de tourner son œil vers les fleurs, captées en mode surexposition ou clichés en pleine lumière ramenés en noir et blanc.

Paysages
Le photographe Bruno Prosser a pour sa part choisi de présenter des scènes inspirées du paysage du Haut-Richelieu, mettant en vedette le règne animal. Les visiteurs y verront notamment des canards croqués sur le vif tandis qu’ils décollent vers le ciel. Sa lentille s’est aussi posée sur des chevreuils dans la nature, de même que sur un harfang des neiges.

Jacinthe Brault et Paul Valiquette complètent l’exposition. Alors que le second diffuse ici des images tirées d’un arrêt en Inde en toute simplicité, la première s’est intéressée au passage du temps et de l’eau sur la terre. Les curieux pourront admirer le travail du collectif lors des événements spéciaux et concerts au Domaine Trinity.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires