Deux carnets de Darwin volés sont restitués après 20 ans

The Associated Press
Deux carnets de Darwin volés sont restitués après 20 ans

LONDRES — Deux carnets du naturaliste Charles Darwin qui auraient été volés à la bibliothèque de l’Université de Cambridge ont été restitués, deux décennies après leur disparition.

L’université a déclaré mardi que les manuscrits avaient été laissés à la bibliothèque dans un sac cadeau rose, accompagnés d’une note souhaitant au bibliothécaire de joyeuses Pâques.

Les carnets, qui comprennent le célèbre croquis «Tree of Life» du scientifique du XIXe siècle, ont disparu en 2001 après avoir été retirés pour être photographiés, même si à l’époque le personnel pensait qu’ils avaient peut-être été égarés. Après que les recherches dans la collection de 10 millions de livres, cartes et manuscrits de la bibliothèque n’ont pas permis de les trouver, ils ont été signalés volés à la police en octobre 2020.

Des détectives locaux ont informé l’organisation policière mondiale Interpol et ont lancé une chasse internationale aux carnets, dont la valeur atteindrait des millions de livres sterling.

Le 9 mars, les carnets sont réapparus, laissés dans une zone publique du bâtiment, à l’extérieur du bureau du bibliothécaire, qui n’est pas couvert par des caméras de sécurité. Les deux carnets étaient emballés dans une pellicule transparente à l’intérieur de leur boîte d’archives et semblaient intacts. La note d’accompagnement disait: «Bibliothécaire Joyeuses Pâques X.»

La directrice des services de bibliothèque de l’université, Jessica Gardner, a déclaré que son sentiment de soulagement à la réapparition des livres était «profond et presque impossible à exprimer de manière adéquate».

«Les carnets peuvent désormais reprendre la place qui leur revient aux côtés du reste des archives Darwin à Cambridge, au cœur du patrimoine culturel et scientifique de la nation, près des archives de Sir Isaac Newton et du professeur Stephen Hawking», a-t-elle déclaré.

Les carnets devraient être exposés au public à partir de juillet dans le cadre d’une exposition sur Darwin à la bibliothèque.

La police de Cambridgeshire a déclaré que son enquête se poursuivait.

«Nous renouvelons également notre appel à toute personne disposant d’informations sur l’affaire pour qu’elle nous contacte», a déclaré la force.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires