Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,2 % en janvier dernier au Canada

La Presse Canadienne
Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,2 % en janvier dernier au Canada

OTTAWA — Le produit intérieur brut (PIB) réel a augmenté de 0,2 % en janvier au Canada, en hausse pour un huitième mois consécutif. 

Statistique Canada a observé que les industries productrices de biens ont affiché une croissance de 0,8 %, alors que la croissance des industries productrices de services a continué d’être freinée par les effets du variant Omicron de la COVID-19. 

Dans l’ensemble, neuf des 20 secteurs d’activité ont enregistré une croissance en janvier.

Le secteur de la construction a augmenté de 2,8 % en janvier, en hausse pour la troisième fois en quatre mois, en particulier grâce à la construction résidentielle qui a progressé de 4,3 %, après deux mois de baisse. La construction non résidentielle n’a quant à elle augmenté que de 0,5 %.

Le commerce de détail a augmenté de 2,5 % en janvier, ce qui a contrebalancé en partie la baisse de 2,8 % du mois précédent. Statistique Canada attribue cette performance de janvier à l’augmentation de 5,1 % de l’activité chez les concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles.

Le commerce de gros a progressé pour un sixième mois consécutif, cette fois de 3,1 % en janvier, le taux de croissance mensuel le plus élevé depuis juillet 2020.

Les services publics se sont accrus de façon marquée, de 4 %, le taux de croissance mensuel le plus élevé depuis janvier 2016. Les températures inférieures à la moyenne saisonnière dans l’Ouest et le centre du Canada ont entraîné une augmentation de la demande d’électricité et de gaz naturel à des fins de chauffage.

En revanche, le secteur de l’hébergement et des services de restauration a dégringolé de 11,5 % en janvier, son pire recul depuis avril 2020. Les services de restauration et les débits de boissons ont reculé de 10,2 % en janvier alors que les services d’hébergement ont affiché une baisse de 14,7 %, après cinq hausses mensuelles.

Le secteur des arts, des spectacles et des loisirs a lui aussi reculé, de 10,8 %, sa diminution la plus prononcée depuis avril 2020. La plupart des provinces ont permis aux casinos, aux salles de bingo et autres établissements de jeux de rester ouverts à capacité réduite en janvier, mais leur fermeture au Québec et en Ontario a contribué le plus à la baisse.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires