Les Blackhawks de Chicago opteraient pour Luke Richardson, selon l’Associated Press

Jay Cohen, The Associated Press

CHICAGO — Les Blackhawks de Chicago seraient sur le point d’en venir à une entente avec Luke Richardson pour le poste d’entraîneur-chef, dans l’espoir qu’il aide à mener un processus de reconstruction qui s’est jusqu’à maintenant avéré douloureux.

Selon une personne au courant de la situation, qui s’est exprimée à l’Associated Press sous le sceau de l’anonymat parce qu’aucun accord n’avait encore été conclu, Richardson et les Blackhawks sont engagés dans des pourparlers. Une entente pourrait intervenir dès la semaine prochaine.

À l’heure actuelle, Richardson est un entraîneur-adjoint chez le Canadien de Montréal, où il oeuvre à titre de responsable des défenseurs et du désavantage numérique.

Âgé de 53 ans et originaire d’Ottawa, Richardson a porté les couleurs de six équipes au fil d’une carrière de 21 saisons dans la Ligue nationale de hockey. En 1417 matchs, il a récolté 35 buts et 166 mentions d’aide. Les Maple Leafs de Toronto l’avaient réclamé au septième rang lors du repêchage de 1987.

Richardson a pris sa retraite pendant la saison 2008-2009 et il s’est joint au personnel d’entraîneurs des Sénateurs d’Ottawa. Il a été l’entraîneur-chef du club-école des Sénateurs dans la Ligue américaine de hockey de 2012 à 2016.

Membre du personnel d’instructeurs du Canadien lors des quatre dernières saisons, Richardson a dirigé le Tricolore pendant six matchs lors des séries éliminatoires de 2021, au moment où l’entraîneur-chef Dominique Ducharme s’est retrouvé au rancart après avoir contracté la COVID-19. Le Canadien avait éventuellement atteint la grande finale pour la première fois depuis 1993 avant de s’incliner face au Lightning de Tampa Bay.

«Il est une personne remarquable. Il a réalisé un travail incroyable lorsque ‘Dom’ a quitté son poste à cause de la COVID», a affirmé Corey Perry, un attaquant du Lightning de Tampa Bay qui a joué avec le Canadien la saison dernière.

«Les gars vont le respecter. Il gravite dans le sport depuis longtemps. Il connaît le sport vraiment très bien.»

Les Blackhawks ont gagné la coupe Stanley en 2010, 2013 et 2015, mais ont vécu des moments difficiles au cours des dernières années.

Ils ont amorcé la dernière saison avec l’espoir de participer aux séries éliminatoires, mais ont plutôt entamé la campagne avec un dossier de 1-9-2, en route vers une fiche globale de 28-42-12 et le septième rang de la section Centrale.

Stan Bowman, qui occupait le poste de directeur général depuis plusieurs années, a remis sa démission en octobre dans la foulée du rapport d’un cabinet d’avocats externe qui a conclu que l’organisation avait mal géré les allégations selon lesquelles un entraîneur adjoint avait agressé sexuellement un joueur lors du parcours de l’équipe vers la Coupe Stanley en 2010.

Kyle Davidson a été nommé sur une base intérimaire avant de se voir confier le rôle de directeur général sur une base permanente le 1er mars. Norm Maciver s’est joint au personnel de direction hockey en mars à titre de directeur général associé, et Jeff Greenberg a été embauché dans un rôle identique en avril.

Richardson succéderait Derek King, qui a complété la saison au poste d’entraîneur-chef par intérim à la suite du congédiement de Jeremy Colliton le 6 novembre. King faisait partie des candidats pour le poste à temps plein après avoir guidé les Blackhawks à une fiche de 27-33-10.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires