Les Rockies du Colorado frappent 20 coups sûrs dans un gain de 12-4 à Toronto

TORONTO — Kevin Gausman aimerait pouvoir compter environ huit départs jusqu’à maintenant en 2024, mais en raison de douleurs à l’épaule pendant le camp d’entraînement, il n’en a effectué que quatre.

Nolan Jones a cogné un circuit en solo et un double d’un point, vendredi, et les Rockies du Toronto ont écrasé les Blue Jays de Toronto au compte de 12-4.

À sa troisième sortie en saison régulière — il n’en a eu qu’une seule pendant le camp d’entraînement — Gausman a concédé six points sur 10 coups sûrs en trois manches et deux tiers.

Gausman (0-2) a vu sa moyenne de points mérités passer de 9,53 à 11,57, un début inquiétant à sa saison après qu’il eut affiché une moyenne de 3,16, et après s’être classé troisième au scrutin pour le trophée Cy Young dans la Ligue américaine l’année dernière.

«C’est frustrant, mais je dois aussi m’accorder un peu de grâce à cet égard», a déclaré Gausman. «Mais c’est frustrant quand tout ce que je veux, c’est aller sur le terrain et lancer comme je sais le faire et dominer.

«Il est évident que je voulais bien lancer lors de mon premier départ à domicile cette année, mais ce n’est pas arrivé, ce n’était pas bon, alors on passe au prochain.»

Au moins, il y a eu de l’amélioration par rapport au départ précédent de Gausman.

Le temps froid à New York a semblé nuire à la vélocité de sa balle rapide dans une défaite de 9-6 contre les Yankees de New York, le 6 avril. Il avait alors accordé six points, dont cinq mérités, en une manche et un tiers.

Par l’air chaud circulant sous le toit du Centre Rogers, vendredi, sa balle rapide a été chronométrée deux fois au-delà de 96 m/h, au-dessus de sa moyenne de 94,7 m/h en 2023.

«Sur le plan de mon arsenal de lancers, je me sens vraiment bien», a affirmé Gausman, ajoutant qu’il s’était fié davantage à sa balle glissante après qu’il eut donné quatre coups sûrs sur sa balle rapide tôt dans le match.

«J’ai lancé ma balle glissante plus souvent parce qu’elle était vraiment efficace ce soir, mais les résultats sont ce qu’ils sont.»

Daulton Varsho et Isiah Kiner-Falefa ont frappé la longue balle pour les Blue Jays (6-8), victimes d’une deuxième défaite de suite.

Cavan Biggio a fourni un simple d’un point, logeant une balle en lieu sûr dans un septième match de suite. Cela égale sa plus longue séquence du genre en carrière, réussie en 2019.

Davis Schneider a marqué du troisième coussin à la suite d’un lancer erratique en neuvième manche.

Paolo Espino, Genesis Cabrera et Mitch White ont travaillé en relève à Gausman et concédé six autres points.

Ezequiel Tovar a ajouté un circuit en solo et un ballon sacrifice pour les Rockies (4-10), qui avaient perdu leurs deux derniers matches.

Le Colorado a marqué dans chaque manche de la deuxième à la septième, incluant une troisième manche de trois points. Jones y a claqué son double productif, portant l’avance des siens à 4-2.

Kris Bryant a obtenu un double de deux points, parmi les 20 coups sûrs des visiteurs.

Brendan Rogers a cogné le premier triple de la campagne au Rogers Centre.

Ryan Feltner (1-1) a permis deux points et huit coups sûrs en cinq manches.