Ryan Getzlaf annonce sa retraite après 17 saisons avec les Ducks d’Anaheim

Greg Beacham, The Associated Press
Ryan Getzlaf annonce sa retraite après 17 saisons avec les Ducks d’Anaheim

ANAHEIM, Calif. — Le capitaine des Ducks d’Anaheim, Ryan Getzlaf, prendra sa retraite à la fin de la saison régulière, mettant fin à sa carrière de 17 ans dans la LNH entièrement passée avec le même club.

Getzlaf en a fait l’annonce mardi. 

Les Ducks (28-31-12) ont encore 11 matchs à jouer dans ce qui sera presque certainement leur quatrième saison consécutive à l’écart des séries éliminatoires.

Getzlaf a été l’un des meilleurs centres pendant la majeure partie de sa carrière, totalisant 1013 points en 1150 matchs depuis ses débuts en octobre 2005, avec les Mighty Ducks. 

Excellent passeur, doté d’une vision remarquable sur la patinoire, il est devenu le meilleur pointeur en carrière du club d’Anaheim le 31 octobre dernier.

Il est aussi devenu le 92e joueur de l’histoire de la ligue à obtenir 1000 points, le 16 novembre.

«J’ai toujours dit que mon corps et mon esprit allaient dicter le moment où je quitterais, a dit l’athlète de 36 ans.

«Je me rappelle d’avoir discuté avec des amis à mon arrivée dans la ligue, et je disais (en blaguant) que ce serait à environ 26 ans (la retraite). J’ai assurément joué plus longtemps que j’aurais pensé.

«La préparation d’avant-match, mais aussi plus largement avant une saison, ça devient de plus en plus dur au fil du temps.»

Getzlaf mène les Ducks pour les matches en carrière et les mentions d’aide (731). 

Il a été le capitaine des Ducks au cours des 12 dernières saisons, au centre d’une longue période de succès de l’équipe, avant leurs difficultés actuelles.

Il est champion de la coupe Stanley, double médaillé d’or olympique avec le Canada, triple membre de l’équipe d’étoiles de la LNH et finaliste au trophée Hart remis au joueur par excellence de la ligue en 2014.

Lors de l’annonce faite mardi, Getzlaf savait que sa femme Paige y était.

Par contre, il n’était pas au courant que ses enfants et ses parents seraient là également. Cela a été une surprise.

«J’ai créé autour de moi une atmosphère de soutien et d’amour, a dit Getzlaf. Je veux pouvoir jouer avec mes enfants, pas seulement les regarder jouer. C’est une des raisons pourquoi je choisis de me retirer.»

Bien qu’il ait raté 22 matchs en raison de diverses blessures cette saison, Getzlaf est à égalité au quatrième rang des marqueurs des Ducks avec trois buts et 28 passes. 

Il a réussi au moins 25 passes pour la 16e fois en 17 saisons, même s’il s’est absenté la majeure partie du mois dernier en raison d’une blessure au bas du corps.

La décision de Getzlaf est le deuxième jalon d’une nouvelle ère pour les Ducks, l’une des équipes de l’Association Ouest qui a connu le plus de succès au 21e siècle avant les quatre dernières saisons. 

Bob Murray, directeur général des Ducks depuis 2008, a démissionné en novembre dernier après avoir été accusé d’abus verbaux répétés envers les employés de l’équipe.

Getzlaf est resté une figure appréciée parmi les partisans du comté d’Orange qui adulent ses capacités de meneur de jeu et sa loyauté envers leur club souvent négligé. Il a de nouveau exprimé cette loyauté la saison dernière lorsqu’il a refusé d’être échangé à une équipe aspirante à un championnat pour finir sa carrière.

Getzlaf est le 45e joueur de l’histoire de la LNH à totaliser 1000 points avec une seule équipe, et le 39e à le faire avec son premier club. Il a passé ses 14 premières saisons aux côtés de son coéquipier repêché en 2003 Corey Perry, formant l’un des duos les plus dynamiques de l’histoire récente de la LNH.

Seuls 14 joueurs dans l’histoire de la LNH ont pris leur retraite après avoir joué plus de saisons que Getzlaf tout en passant toute leur carrière avec un seul club.

Getzlaf était également apprécié des amateurs pour son style pugnace. Il a accumulé 954 minutes de pénalité en carrière et il a régulièrement laissé tomber les gants à ses débuts. Il fait également partie des joueurs de moins en moins nombreux dans la LNH autorisés à jouer sans visière de protection sur son casque.

Getzlaf, originaire de la Saskatchewan, a également remporté l’or olympique en 2010 et 2014 aux côtés de Perry. Getzlaf a marqué le but gagnant lors d’une victoire contre la Slovaquie en demi-finale à Vancouver, et il a très bien joué lorsque les Canadiens ont conservé leur titre à Sotchi.

Getzlaf a été sélectionné au 19e rang au total lors du repêchage de 2003. Les Ducks ont réclamé Perry neuf rangs plus tard, et ils sont rapidement devenus l’un des meilleurs duos offensifs du hockey.

Getzlaf et Perry ont remporté la coupe Stanley ensemble à leur deuxième saison dans la LNH en 2007, faisant équipe avec Teemu Selanne, Scott Niedermayer, Chris Pronger et Jean-Sébastien Giguère alors que les Ducks devenaient le premier club californien à remporter le championnat du hockey.

Getzlaf est devenu capitaine en 2010 après la retraite de Niedermayer, et son mandat avec le «C» est de loin le plus long de l’histoire de la concession.

Le dernier match de Getzlaf à Anaheim aura lieu le 24 avril contre les Blues de St. Louis. Les Ducks terminent la saison régulière le 29 avril, à Dallas.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires