Victorieux 6-2, les Rangers prennent les commandes de la série face au Lightning

La Presse Canadienne
Victorieux 6-2, les Rangers prennent les commandes de la série face au Lightning

NEW YORK — Filip Chytil a réussi un doublé en 5:34 au deuxième vingt et les Rangers ont défait le Lightning 6-2, mercredi, prenant les devants 1-0 en finale de l’Est opposant New York à Tampa Bay.

Chytil a d’abord brisé l’impasse de 2-2, au milieu de l’engagement. Kaapo Kakko a manoeuvré tel un maître derrière le but avant de remettre dans l’enclave à Chytil, qui a fait mouche sur réception. Alexis Lafrenière a aussi été complice de ce but.

Chytil a réédité 4:17 avant le deuxième entracte d’un tir précis du cercle gauche, suite à une passe de K’Andre Miller. Lafrenière a aussi participé à ce deuxième but de Chytil.

Le Tchèque de 22 ans en est déjà à sept buts en 15 matchs de séries, après une saison régulière de huit buts en 67 matchs.

«J’ai travaillé fort toute la saison, a dit Chytil. Il y a eu des moments difficiles, tellement de chances, mais je n’ai pas été capable de mettre la rondelle dans le filet. […] Quand tu ne mets pas de rondelles dans le but, tu n’aides pas vraiment l’équipe et tu commences à être un peu frustré. Mais maintenant mes tirs trouvent le fond du filet et je suis tellement heureux que je puisse aider l’équipe à gagner des matchs.»

Mika Zibanejad, Artemi Panarin, Chris Kreider et Frank Vatrano ont été les autres buteurs des Rangers.

Adam Fox a également fourni deux mentions d’aide et Igor Shesterkin a fait 37 arrêts.

Les Rangers ont gagné leurs sept derniers matchs disputés dans la Grosse pomme. La formation new-yorkaise a totalisé 17 buts à ses trois dernières rencontres — toutes des victoires — après avoir marqué seulement neuf buts dans les cinq duels précédents.

«L’exécution a été excellente, a analysé l’entraîneur-chef des Rangers, Gerard Gallant. Évidemment, le Lightning était un peu rouillé ce soir, il n’avait pas joué depuis neuf jours. […] Notre jeu est à point, nous jouons bien et faisons les bonnes choses. Nous devons continuer à les faire.»

Steven Stamkos et Ondrej Palat ont riposté pour le Lightning, qui avait remporté six matchs d’affilée.

Andrei Vasilevskiy a bloqué 28 tirs.

Le prochain match aura lieu vendredi soir, une fois de plus au Madison Square Garden.

Kreider a inscrit son neuvième but des séries à 1:11 au premier tiers.

Seul dans l’enclave, il a converti une passe de Zibanejad, dont la feinte de tir avait amené Zach Bogosian à se compromettre, sur le flanc droit.

Il s’agissait du premier tir des Rangers dans le match.

Stamkos a nivelé le score à 7:29 d’un puissant tir dans la lucarne, venant d’une enjambée après la ligne bleue. De l’échec-avant de lui et Palat avait maintenu la pression en zone new-yorkaise.

Moins d’une minute plus tard, Shesterkin a frustré Nikita Kucherov qui voulait rediriger une passe, à la suite d’un revirement. Kucherov a aussi été stoppé de courte distance à la 16e minute du premier tiers.

Le Lightning a essentiellement conclu le premier vingt en désavantage numérique, Brandon Hagel ayant retenu. Les Rangers ont été discrets, dû en bonne partie au beau travail effectué par Nick Paul et Anthony Cirelli. 

Les Rangers menaient 4-2 au terme d’un deuxième tiers de quatre buts en 7:53.

Dans les premières minutes de la période médiane, ce sont les doubles champions en titre qui ont eu les meilleures occasions.

Palat est venu près de compléter un deux contre un avec Cirelli, puis Ross Colton a voulu marquer en contournant le filet.

À 7:50 de l’engagement, Vatrano a donné l’avance aux Rangers avec son quatrième but des séries. Saisissant une rondelle libre, il a pris un tir des poignets qui a battu Shesterkin au-dessus du bloqueur.

Tampa Bay a créé l’impasse 2-2 seulement 42 secondes plus tard, quand Palat a marqué sur le rebond d’un long revers de Stamkos. La séquence avait débuté par une passe transversale de Palat au capitaine, en entrée de zone.

Panarin a marqué 30 secondes après le coup d’envoi du troisième tiers avec un tir des poignets, suite à une passe d’Andrew Copp. Zibanejad a complété le score en avantage numérique, à 6:06.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires