Verdejo, un cépage méconnu dont vous ne pourrez plus vous passer cet été

Verdejo, un cépage méconnu dont vous ne pourrez plus vous passer cet été

Lorsque l’on pense vin blanc, le Verdejo est rarement le premier cépage qui nous vient en tête. Difficile à prononcer, « Verr-dé-ho », ce cépage gagne à être connu et sera votre allié cet été, partout où vous irez !

À ne pas confondre avec le raisin Verdelho ou l’appellation Vinho Verde, tous deux associés au Portugal, le Verdejo, lui, est cultivé majoritairement en Espagne, plus particulièrement dans les régions de Castille-et-León et Castille-La Manche, où les appellations Rueda et Valdepeñas proposent d’excellents vins de cette variété.

Ses arômes similaires à ceux du Sauvignon blanc sauront plaire à plus d’un, et en font un excellent choix pour accompagner les repas de type « pot luck » et tapas étant donné qu’ils s’agencent très facilement avec la plupart des plats de poisson, fruits de mer, poulet et salades.

Pour vous initier à ce cépage, je vous suggère le Laguna de la Nava Verdejo de la réputée maison Navarro Lopez, établie depuis 1904, et dont les cuvées rouges Laguna de la Nava Reserva et Gran Reserva, disponibles en succursales de la SAQ, sont prisées des Québécois depuis déjà plus de 20 ans.

Ce vin blanc sec, vif et rafraîchissant vous charmera avec ses arômes de pomme, poire, citron, d’herbes fraîchement coupées et sa touche anisée. En bouche, on y trouve une bonne acidité et une belle rondeur, c’est-à-dire un vin équilibré, qui nous laisse, en finale, avec une légère pointe d’amertume qui se veut très agréable et nettoie le palais.

En espérant avoir piqué votre curiosité et que vous oserez essayer un Verdejo cet été. Santé !

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des