C’est la Marche pour l’Alzheimer dimanche au pavillon Gérard-Morin

Valérie Legault
vlegault@canadafrancais.com

C’est la Marche pour l’Alzheimer dimanche au pavillon Gérard-Morin
La dernière édition de la Marche pour l'Alzheimer s'était déroulée en 2019 au parc Jean-Paul-Beaulieu. (Photo : (Photo Le Canada Français - Archives))

La Marche pour l’Alzheimer démégare sur l’île Sainte-Thérèse pour son grand retour en personne. De l’animation, des kiosques et un parcours de 3,2 kilomètres dans les rues du secteur sont au programme pour encourager la cause, le dimanche 29 mai.

La Marche pour l’Alzheimer se veut un événement tout ce qu’il y a de plus familial. Une zone de jeux pour les enfants, des kiosques de barbe à papa et de maquillage ainsi que des camions-restaurants y apporteront une touche festive.

Pour s’inscrire, il suffit de se rendre sur le site Internet de la Société Alzheimer Haut-Richelieu (sahr.ca). On peut participer à la marche en solo ou en équipe. Les possibilités sont variées. Des marcheurs se fixent un objectif en nombre de pas, d’autres en kilomètres parcourus. On peut aussi établir son objectif en termes de dons récoltés.

Pour plusieurs, la Marche pour l’Alzheimer sera l’occasion de compléter leur défi avec tous les participants. La Société Alzheimer Haut-Richelieu balisera un parcours pédestre de 3,2 kilomètres dans les rues du nord de l’île Sainte-Thérèse. Des bénévoles seront présents tout le long du trajet.

Les participants pourront marcher sur la distance de leur choix. Il n’y a aucune obligation de leur part. Les organisateurs sont bien conscients des limitations de chacun. « Faire acte de présence, c’est déjà beaucoup », estime Lucie Berenguer, conseillère aux communications et événements de la Société Alzheimer.

Engouement

Il n’est pas évident d’attirer autant de participants qu’avant la pandémie, reconnaît-elle. Par contre, Mme Berenguer confirme que l’engouement pour la marche est bien présent, en particulier chez les bénévoles. « Beaucoup d’exposants de notre marché de Noël souhaitent s’impliquer », remarque-t-elle.

Plusieurs kiosques seront érigés autour du pavillon Gérard-Morin. Le bâtiment municipal est situé au 41, rue Arthur-Riendeau, sur l’île Sainte-Thérèse. On y trouvera de l’information sur les animaux de compagnie et l’environnement, par exemple. Le Service de police et le Service de sécurité incendie de Saint-Jean-sur-Richelieu participeront également à l’événement.

Grâce au soutien des marcheurs, la Société Alzheimer Haut-Richelieu pourra continuer à offrir des services variés aux personnes atteintes d’Alzheimer et à leurs proches. Elle planche d’ailleurs sur sa planification stratégique triennale pour répondre de la meilleure façon possible aux besoins de ses membres.

Virage numérique

« Grâce aux efforts de réflexion et de planification mis en place au cours de la dernière année, nous serons en mesure de répondre à plus de demandes, tant en soutien qu’en répit à domicile. Et comme la maladie d’Alzheimer ne prend pas de pause, nous misons également sur le virage numérique pour rejoindre et soutenir les personnes en tout temps et ce, peu importe où ils sont », déclare Nathalie Mercier, directrice générale de l’organisme.

Son objectif est d’offrir une plateforme regorgeant d’outils, d’un catalogue d’exercices et de jeux de stimulation à faire à la maison, au moment désiré. Un important calendrier d’ateliers, de conférences et de café-rencontres est prévu pour les trois prochaines années. L’offre de service de la Société Alzheimer Haut-Richelieu s’étendra jusqu’en en soirée pour rejoindre les travailleurs, ainsi qu’en région pour ceux qui ont plus de difficulté à se déplacer jusqu’à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires