La Ville maintient ses autobus vers Montréal

Par Stéphanie MacFarlane
La Ville maintient ses autobus vers Montréal
Les autobus interurbains de Saint-Jean-sur-Richelieu continueront de traverser le pont Samuel-De Champlain, que la voie réservée soit en vigueur ou non (Photo : (Photo : Le Canada Français - Laurianne Gervais-Courchesne))

Transport en commun. La Ville annonce qu’elle maintiendra son service actuel sur la ligne 96 jusqu’à la fin de l’année 2023, et ce, malgré la mise en service du Réseau express métropolitain (REM), entre Brossard et la Gare Centrale, prévue à l’automne. 

Dans le cadre de l’arrivée du REM, la Ville a procédé à une analyse. «On a donné le mandat de calculer le temps de transport, considérant qu’il n’y aurait plus de voie réservée. La circulation et une augmentation du volume du trafic ont été prises en compte», souligne Brigitte Cérat, directrice du Service des communications à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Les résultats ? «Comme le REM n’est déployé qu’entre Brossard et le centre-ville de Montréal, il n’y aurait pas de gain de temps», poursuit Mme Cérat. Selon des données partagées par la Ville, le temps de parcours pour un usager qui utilisera le 96 S est estimé à 50 minutes, tandis que la durée du trajet via le REM, qui inclurait une correspondance, serait de 52 minutes.

«Le constat du sondage [réalisé l’an dernier] est très clair : ce qui est important pour un usager du transport en commun, ce sont les coûts, la fluidité et le temps. Dans le scénario actuel, il n’y a pas de gain de fluidité et il y a une augmentation des coûts parce que l’usager aurait aussi à acheter une passe du REM. À court terme, il n’y a aucun avantage à l’acheter pour se rendre à la même destination», indique Brigitte Cérat.

Voie réservée

Ainsi, les autobus de Saint-Jean-sur-Richelieu continueront de traverser le pont Samuel-De Champlain, que la voie réservée soit en vigueur ou non. La Ville souligne que ladite voie sera en fonction jusqu’au printemps 2023.

Une entente signée avec l’Autorité régionale de transport métropolitain permettra aux autobus de Saint-Jean-sur-Richelieu de continuer à fréquenter le terminus Centre-ville (métro Bonaventure) jusqu’à la fin de l’année 2023. 

Analyse

La décision de la Ville n’est pas finale. Elle sera réévaluée plus tard, notamment lorsque les segments Ouest-de-l’Île, Rive-Nord et Centre de Montréal du REM seront mis en service. Selon le calendrier disponible sur le site Web du REM, cela est prévu à la fin de 2024. Un changement au niveau de la fluidité de la circulation pourrait aussi faire évoluer la réflexion de l’administration municipale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires