Pierre Poilievre réclame la fin de la vaccination obligatoire pour les militaires

La Presse Canadienne
Pierre Poilievre réclame la fin de la vaccination obligatoire pour les militaires

OTTAWA — Pierre Poilievre réclame la fin de la vaccination obligatoire pour tous les militaires, mais certains députés de son caucus admettent que cette question exige plus de nuances.

Lundi, le gouvernement libéral a annoncé qu’il mettrait fin à l’exigence d’une preuve vaccinale contre la COVID-19 aux frontières. Cela signifie qu’au niveau fédéral, à l’heure actuelle, seuls les militaires doivent être obligatoirement vaccinés. 

M. Poilievre a déploré mardi soir sur Twitter que le gouvernement de Justin Trudeau maintienne toujours cette «obligation discriminatoire et non scientifique». Le chef conservateur estime que «beaucoup d’hommes et de femmes qui veulent se battre pour défendre nos libertés ne sont même pas libres de servir leur pays».

Le chef d’état-major de la Défense, le général Wayne Eyre, signalait en août dernier que cette directive serait éventuellement assouplie. Mais il a aussi déclaré que cette obligation était nécessaire sur un plan opérationnel, pour s’assurer que les militaires canadiens peuvent être déployés à l’étranger.

Le porte-parole conservateur en matière de santé, Michael Barrett, a admis mercredi que «s’il y a une exigence opérationnelle spécifique, c’est une chose». Mais de façon générale, le député s’oppose à ce que la vaccination contre la COVID-19 soit un critère d’emploi, pour qui que ce soit. 

L’ancien chef conservateur Erin O’Toole, un ancien militaire, avait exprimé un point de vue similaire plus tôt cette année. Il affirmait que se faire vacciner contre la COVID-19 était une règle pour la plupart des militaires parce qu’ils ont le devoir de servir leur pays.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires